Investir dans la location saisonnière avec la para-hôtellerie à Angers

Moins connue que les autres dispositifs immobiliers ou fiscaux, la para-hôtellerie à Angers vous propose de réduire le montant de vos impôts grâce à la location saisonnière. Pour ce faire, il vous suffit de proposer un bien meublé à la location et de fournir certains services. Des conditions à respecter aux avantages offerts, nous passons en revue tous les éléments incontournables du statut para-hôtelier à Angers. Contactez notre équipe et obtenez le logement dont vous rêvez pour commencer votre projet.

Combinez réduction d’impôt sur le revenu et résidence secondaire avec la location meublée saisonnière en para-hôtellerie !
Jean-Yves Gaté - Fondateur en 1998 de Marine Patrimoine

Statut LMP et LMNP ou para-hôtellerie à Angers : quelles sont les différences ?

Le régime fiscal de la para-hôtellerie à Angers est différent du dispositif LMNP. En effet, pour obtenir le statut para-hôtelier, vous devez fournir des prestations au locataire. Plus que la simple location d’un bien, la para-hôtellerie est une activité commerciale à part entière qui combine location de logement et fourniture de services.

Ainsi, il faut proposer au moins 3 des 4 prestations suivantes :

→ réception : service d’accueil des locataires, sans obligation de personnalisation

→ nettoyage : service de ménage entre deux locations mais aussi en présence du locataire, sur le même principe que l’hôtellerie classique

→ mise à disposition de linge de lit et serviettes

→ petit-déjeuner, soit dans le logement, soit dans un lieu dédié au sein de l’immeuble

Pour remplir ces conditions avec professionnalisme sans avoir à vous déplacer, l’idéal est de recourir à une société de nettoyage et à une conciergerie. Votre activité peut d’ailleurs être effectuée en votre propre nom ou en déléguant le projet à une entreprise.
Ces prestations obligatoires ne sont pas les seuls éléments à retenir. Avec le statut PH, vos revenus annexes ne sont pas considérés, qu’il s’agisse d’autres loyers ou simplement de votre salaire. Ce n’est pas le cas avec le statut LMP, où les revenus issus de la location du bien doivent représenter au moins 23 000 € TTC et plus de la moitié de l’ensemble de vos revenus professionnels.

Para-hôtellerie à Angers : la question de la TVA

Le statut de para-hôtelier à Angers vous donne accès au régime fiscal de la TVA. Autrement dit, vous êtes légalement tenu de récupérer la TVA sur les services facturés ainsi que sur l’acquisition du bien immobilier. Tous les ans, vous avez donc l’obligation de déclarer la TVA.

Pour collecter la TVA, vous devez vous engager à conserver votre statut de para-hôtelier pendant au moins 20 ans. Que se passe-t-il alors si vous revendez votre logement avant la fin de ce délai ?

Dans ce cas, vous avez l’obligation de redonner une part de la TVA au gouvernement, en fonction des années restantes avant expiration de la période. Si le nouveau propriétaire du bien poursuit à son compte l’activité de para-hôtellerie à Angers, vous ne devrez pas reverser la TVA que vous avez collectée.

En France métropolitaine, un taux de TVA de 10 % s’applique à la para-hôtellerie. Il est beaucoup plus faible en Corse avec seulement 2,1 %. Les spécificités comptables de ce régime fiscal vous effraient ? Libre à vous de confier la comptabilité de votre investissement en PH à notre équipe !

Quels sont les avantages fiscaux de la para-hôtellerie à Angers ?

Choisir d’investir en PH, c’est faire le choix de réduire le montant de ses impôts dès la première année d’activité. À la fin de l’exercice fiscal, si vos charges sont supérieures à vos recettes et que vous présentez donc un bilan déficitaire, vous avez la possibilité de déduire ce déficit foncier de vos revenus globaux. Soyons plus précis :

→ les recettes englobent les loyers perçus par la location saisonnière, comprise entre 15 à 25 semaines par an.

→ les charges comprennent à la fois la taxe foncière, les coûts d’assurances, les intérêts du prêt immobilier, les charges de copropriété mais aussi l’amortissement du logement pour 10 % du prix global, en vertu du principe de l’amortissement dégressif.

S’il y a un intérêt majeur à adopter le statut para-hôtelier, c’est bien celui de l’amortissement du logement. Pouvant s’étendre sur 10 ans, l’amortissement se fait 3 à 4 fois plus vite qu’avec d’autres régimes de location meublée. Concrètement, un amortissement du bien sur 10 ans représente une charge annuelle de 10 % du prix d’acquisition. Grâce à ce dispositif, vous constituez un déficit foncier ensuite imputable sur vos revenus imposables. Et c’est ainsi que vous obtenez une réduction d’impôts sur le revenu (IR). Sachez qu’il n’est possible que d’amortir des logements neufs.
Prenons un exemple concret. Vous venez d’acquérir un logement à Angers à 400 000 €. Vous pouvez amortir 10 % de ce prix par an, soit une charge annuelle de 40 000 €. À échéance de l’exercice fiscal, vos charges excèdent vos recettes de 30 000 €. Vous pouvez alors déduire ce déficit foncier de vos revenus. Supposons que vous soyez soumis à une imposition à la tranche marginale d’imposition (TMI) de 41 %. Au final, vous économisez sur vos impôts 41 % de 30 000 €, soit la somme de 12 300 € !
Si vous revendez votre logement en para-hôtellerie à Angers et que vous réalisez une plus-value, celle-ci est imposable. Grâce au régime de la para-hôtellerie, la réduction totale sur vos impôts est atteinte après une période de possession de 15 ans. Avec la location meublée seule, il faut attendre 7 ans de plus.

Une dernière précision intéressante : tout logement utilisé pour accomplir votre activité de para-hôtellerie à Angers est exonéré de l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) !

Pourquoi la Loi Pinel est-elle moins intéressante que la para-hôtellerie à Angers ?

Nombreux sont les investisseurs à faire le choix de la Loi Pinel pour réduire leur charge fiscale. Avec ce dispositif de défiscalisation immobilière, votre réduction d’impôts peut atteindre au maximum 21 % du prix du logement, avec un plafond fixé à 300 000 €. L’économie peut donc s’élever à 63 000 € sur une période de 12 ans. Néanmoins, vous avez pour obligation de louer le bien au moins 6 années consécutives avant d’en faire votre résidence principale ou secondaire. Des taux de réduction d’impôts plus avantageux sont proposés pour une location sur 9 ou 12 ans.

Investir en PH vous donne des avantages fiscaux plus intéressants, tant que vous fournissez au moins 3 des prestations citées à droite :

→ Sur un exercice fiscal, vos recettes moyennes sont plus élevées, en raison des revenus plus attractifs générés par la location saisonnière (en moyenne 30 % de plus par rapport à la location à l’année).

→ Les économies d’impôts peuvent elles aussi être plus avantageuses, comparé à la Loi Pinel, votre déficit foncier étant déductible de vos revenus et votre logement amortissable sur 10 ans.

→ Votre logement a vocation à devenir une véritable résidence secondaire. Il vous suffit de choisir la période de location et vous pouvez habiter votre maison ou votre appartement le reste de l’année !

Conclusion sur ces dispositifs

Ainsi, investir en para-hôtellerie à Angers est une stratégie à la fois patrimoniale et fiscale. En achetant un logement amortissable en seulement 10 ans, vous bénéficiez de réductions d’impôts particulièrement avantageuses.
En prime, votre bien n’est pas soumis à l’IFI. Particulièrement flexible, le statut para-hôtelier est spécialement pensé pour la location saisonnière. Profitez des beaux jours de l’été dans votre résidence secondaire !